Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > EN TEMPS ET LIEUX

Patrice Desbiens

EN TEMPS ET LIEUX

L'Oie de Cravan, Montréal, 2007
57 pages
16 $

Dédié à Robert Dickson - autre grand poète affirmant l'identité franco-ontarienne -, ce recueil de poésie est du « Desbiens » de bon cru. Est-il vraiment utile, nous suggère le poète, de chercher de grandes et définitives significations à notre existence ? Serait-il plus « sage » de ne point y recourir ? On se révèle à soi-même, à l'autre dans des lieux - ici et maintenant avec, parfois, quelques éclats qui frappent violemment la grisaille du vivant. Tout va et vient sans que l'on distingue réellement la finalité de ce curieux mouvement de l'existence Et est-ce nécessaire de tout VOIR, de tout COMPRENDRE ?

« En temps et lieux / quelque chose / dans les cieux / quelque chose / dans les yeux / Ce n'est pas / le soleil / ce n'est pas / Dieu / c'est un essieu / et / tout se met / à / tourner. »

Tout est là, DIT et l'on survit . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 16 juin 2008 à 21 h 27 | Mis à jour le 26 juin 2015 à 10 h 28