Alissa York

EFFIGIE

Trad. de l'anglais par Florence Lévy-Paoloni
Alto, Québec, 2008
609 pages
28,95 $

Alissa York – née en 1970 à Athabaska (Alberta) de parents australiens – vit aujourd'hui à Toronto. Pourtant, son deuxième roman, Effigie, une épopée historico-fictive un rien glauque, se situe dans la communauté mormone de l'Utah au XIXe siècle. Un impressionnant décalage dans l'espace et le temps.

Quel talent possède Alissa York pour raconter le chassé-croisé de ces personnages pas toujours sympathiques, parfois odieux. Erastus Hammer, cinglé et polygame, habite son ranch avec ses épouses et un traqueur indien, avec qui il entretient une relation ambiguë. « Un chasseur habile doit être apprécié par le Peuple paiute. »

Quant aux quatre épouses La première, l'austère sœur Ursula, d'une piété implacable frôlant l'hystérie, assure l'éducation des enfants du clan. Sœur Ruth vit enfermée dans sa magnanerie où elle cultive ses vers à soie, en extase perpétuelle. La pécheresse sœur Thankful aime le sexe, les . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 25 juin 2009 à 23 h 34 | Mis à jour le 23 juin 2015 à 13 h 30