Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

La maison d’édition GID, dirigée par l’historien Serge Lambert, s’est donné comme mission de faire connaître l’histoire du Canada et du Québec à travers celle des régions.

En retraçant la vie de son grand-père, médecin et chirurgien, de surcroît maire de Rivière-du-Loup, la biographe relate la vie sociale et politique d’un homme engagé et, par ricochet, celle de son époque et de son milieu.

Natif de la Beauce dans une famille modeste, Antonio Paradis entreprend néanmoins de longues études au Petit Séminaire de Québec, puis à la Faculté de médecine de l’Université Laval. Reçu médecin en 1918 et aussitôt marié, il s’installe avec sa femme, Alice Lavergne, à Fraserville, devenue peu après Rivière-du-Loup, ville en expansion où l’on vient de construire un nouvel hôpital, baptisé Saint-Joseph-du-Précieux-Sang. Comme partout au Québec à l’époque, l’hôpital . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement