Accueil > Commentaires de lecture > Essai > DANS LE VENTRE DU SOUDAN
Dans le ventre du soudan

Guillaume Lavallée

DANS LE VENTRE DU SOUDAN

CHRONIQUE DES DERNIERS JOURS D’UN GÉANT

Mémoire d’encrier, Montréal, 2012
269 pages
29,95 $

Il n’est pas fréquent qu’un journaliste québécois, travaillant au surplus pour une agence de presse étrangère (ici l’Agence France-Presse, AFP), ponde un livre de correspondant étranger dans un des pays les plus difficiles du monde. En effet, les passionnés lisent en général des ouvrages de journalistes britanniques, français ou américains, qui sont quasiment les seuls à nous donner accès à l’actualité des points chauds de la planète.

On ouvre donc le livre de Guillaume Lavallée avec le plus grand intérêt, et le résultat ne déçoit pas, au contraire, et ce, d’autant que la réalité fort complexe de ce pays mérite mieux en effet que de courts reportages. Correspondant de l’AFP au Soudan, l’auteur a été aux premières loges d’un des grands bouleversements des dernières années, soit l’accession en 2011 du Sud-Soudan à l’indépendance, devenant ainsi le 54e . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 29 mars 2014 à 17 h 47 | Mis à jour le 5 juin 2015 à 11 h 41