Accueil > Commentaires de lecture > > CRIMES À LA LIBRAIRIE

Sous la direction de Richard Migneault

CRIMES À LA LIBRAIRIE

Druide, Montréal, 2014
333 pages
24,95 $


Par Simon Roy

On prétend que les bouquins qui se vendent le plus en librairie appartiennent à trois catégories : les livres de cuisine, la littérature destinée à la jeunesse et les polars. On s’en doutait déjà, la planète livre raffolerait ainsi donc des énigmes policières et des efforts de ratiocination d’enquêteurs qui en ont vu d’autres. À ce chapitre, le lecteur québécois ne se distingue pas des autres en matière de préférences littéraires. Or s’il se vend chez nous bon nombre d’exemplaires des Connelly, Mankell, Larsson, Lehane, qu’en est-il du succès commercial de notre filière noire locale ? Il semble dans les faits que l’on connaisse plutôt mal nos propres spécialistes du genre, tant et si bien qu’un travail d’éducation du lectorat est souhaitable, qu’une pertinente et utile introduction à nos auteurs de polars s’impose.

Sous la direction de Richard Migneault, lui-même un passionn . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 29 octobre 2014 à 11 h 51 | Mis à jour le 2 juin 2015 à 15 h 33