Accueil > Commentaires de lecture > Essai > C’ÉTAIT AU TEMPS DES MAMMOUTHS LAINEUX
C’ÉTAIT AU TEMPS DES MAMMOUTHS LAINEUX

Serge Bouchard

C’ÉTAIT AU TEMPS DES MAMMOUTHS LAINEUX

Boréal, Montréal, 2012
226 pages
24,95 $

Serge Bouchard a publié une dizaine d’ouvrages, seul ou en collaboration avec son ami, anthropologue comme lui, Bernard Arcand. Il est également animateur à la radio de Radio-Canada. Son dernier livre, C’était au temps des mammouths laineux, compte 25 essais ayant déjà été publiés dans des périodiques ou dans un ouvrage collectif.

« Je suis un grand-père du temps des mammouths laineux, je suis d’une race lourde et lente, éteinte depuis longtemps », affirme Serge Bouchard. C’est-à-dire qu’il est de l’époque où les draveurs sautaient de billot en billot et où le temps ne se livrait pas encore à une course contre la montre. Ses textes révèlent un homme qui chemine volontiers loin des sentiers battus : passion précoce pour les autobus du temps où ils étaient bruns et pleins de rondeurs, avant qu’ils ne soient remplacés par des véhicules « anguleux et sans âme ». Étudiant en anthropologie, il rêvait du Grand . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 25 mars 2014 à 19 h 18 | Mis à jour le 8 juin 2015 à 17 h 23