Accueil > Commentaires de lecture > Essai > C’EST VERT ET ÇA MARCHE

Jean-Marie Pelt

C’EST VERT ET ÇA MARCHE

Fayard, Paris, 2007
315 pages
29,95 $

Et le monde continue de tourner, sillonné par toutes sortes de personnages mus par leur bonne conscience et résolus à dénicher la solution écologique. Jean-Marie Pelt, président de l'Institut européen d'écologie, participe à cette tournée dans le monde. Ça doit quand même finir par polluer l'atmosphère, ces allers et retours entre l'Amazonie, le Mozambique, la Chine, etc. Combien de CO2 rejeté dans les airs par avion déjà ?

Le développement durable est le concept à la mode. Voilà que les meilleurs écologistes se commettent à énumérer, comme tant d'autres avant eux, des listes d'expériences vertes qui fonctionnent sur le globe. On ne parle pas ici d'exposer de nouvelles données sur la thématique, ce qui aurait au moins permis d'acquérir un minimum de connaissances - un moindre mal. Non, il s'agit ad nauseam de soulever ce qu'il convient d'appeler les coups médiatiquement corrects . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 20 juin 2007 à 16 h 22 | Mis à jour le 3 juillet 2015 à 14 h 21