Accueil > Commentaires de lecture > Essai > CES GENS DU MOYEN ÂGE

Robert Fossier

CES GENS DU MOYEN ÂGE

Fayard, Paris, 2007
408 pages
34,95 $

C'est à la visite guidée d'un espace mental que nous convie Robert Fossier dans son dernier ouvrage, Ces gens du Moyen Âge. En effet, ni l'histoire des grands ni le rappel des hauts faits qui ont marqué ce long millénaire ne trouvent écho dans cet ouvrage. On n'y trouvera pas non plus un traité sur la vie quotidienne au temps des cathédrales, pas plus qu'un inventaire de types humains de l'époque : seigneur, chevalier, clerc, troubadour, etc. L'auteur laisse toute la place à l'homme du commun « dans son corps, son âme, son cerveau et son environnement ». Ce lointain ancêtre, Robert Fossier le saisit ici dans sa pérennité et nous le présente comme notre semblable.

L'historiographie traditionnelle fait remonter au Ve siècle le début du Moyen Âge pour le faire se terminer au XVIe siècle, avec la Renaissance. Or, rien ne relie le manant des temps . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 17 juin 2008 à 11 h 52 | Mis à jour le 26 juin 2015 à 11 h 39