Danielle Goyette

CARAMEL MOU

Guy Saint-Jean, Laval, 2007
138 pages
18,95 $

Croquer les hommes craquants en espérant trouver bonbon à sa dent, Emma comme nous toutes en rêve. Celle qui a l'impression d'avoir du caramel en ébullition dans les veines compare les mâles de son existence à des friandises : l'adolescent maladroit de l'époque du secondaire est une mollassonne guimauve, le poète intello des cafés devient un sucre d'orge cassant et cela va ainsi jusqu'à ce que notre héroïne se pourlèche du chocolat de sa vie.

Croyez-moi, tous les modèles de « gâteries » y passent : l'artiste incompris qui vous demande de payer le loyer, l'homme marié qui tient à le rester, le demi-mondain qui se pavane ou l'amant de vacances dans le Sud avec lequel on ne partage que le langage de la « chose sucrée » la vie est une bien vaste confiserie !

L'auteure, Danielle Goyette, amuse avec ses si justes portraits, dépeints dans une langue déliée, délirante, qui vous sucrera . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 2 décembre 2007 à 16 h 19 | Mis à jour le 30 juin 2015 à 13 h 12