Bordel-station

Guy Genest

BORDEL-STATION

XYZ, Montréal, 2011
182 pages
22,00 $

Bordel‑Station est un roman d'initiation. Jean‑Pierre, étudiant en droit, toujours puceau, a dix‑neuf ans lorsqu'il descend du train. Son papa lui a dégoté un emploi de garde forestier dans un bled perdu entre La Tuque et Sanmaur. Il est content, son papa, fiston va faire ses classes et connaître la « vie rude et vivifiante des bois ». Jean‑Pierre, lui, envie tous ceux qui ont le bonheur de se trouver ailleurs. N'importe où ailleurs.

Mais cela, c'est avant de découvrir l'hôtel qui a valu à la petite gare son surnom de Bordel‑Station. C'est avant de découvrir la belle Lili. Profession : travailleuse du sexe, qui aime ouvrir les jambes non pour ce que ça rapporte, mais parce que c'est donc beau en soi. C'est avant de découvrir la non moins belle Carole, chatte sauvage, au passé plus lourd que la précédente, dont le cœur et le sexe sont . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 15 mars 2014 à 14 h 33 | Mis à jour le 10 juin 2015 à 10 h 56