Accueil > Commentaires de lecture > Essai > AVEC PAS UNE CENNE

Sous la direction de Mélissa Verreault

AVEC PAS UNE CENNE

RÉCITS DE VOYAGE

Québec Amérique, Montréal, 2019
210 pages
24,95 $

Le thème du voyage constitue une source intarissable d’inspiration pour la création littéraire.

En témoigne bien l’ouvrage collectif Avec pas une cenne, qui réunit quatorze brefs récits de voyage produits par autant de créateurs invités (romanciers, nouvellistes, humoristes, scénaristes, chroniqueurs, etc.). Dans ce genre de collectif, la qualité peut évidemment varier d’un texte à l’autre, mais disons que dans l’ensemble l’ouvrage ne manque pas d’originalité. À une époque où les voyages se sont considérablement « touristifiés » et banalisés, les auteurs-voyageurs, aguerris comme inexpérimentés, réussissent en effet à surprendre et à dépayser le lecteur. Certes, les motivations de départ restent généralement assez communes. Il s’agit de faire « une grande remise en question », de « changer le mal de place », de « liquéfier [une] peine [d’amour] », d’« expérimenter la vraie vie », de « voir si vivre [peut] signifier autre chose », etc. Mais dans la plupart . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 20 juin 2019 à 1 h 00 | Mis à jour le 21 juin 2019 à 13 h 43