Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Au beau milieu, la fin est le premier roman de la poète, dramaturge et parolière bien connue Denise Boucher. Elle est l’auteure, entre autres, de la pièce de théâtre Les fées ont soif, qui a fait scandale à la fin des années 1970.

Sa nouvelle œuvre prend la forme d’un roman épistolaire, unilatéral. Adèle, la protagoniste octogénaire, revient d’un long séjour en Italie en compagnie de son amoureux, qu’elle appelle Zut. À son arrivée, elle découvre que son appartement a été saccagé par les sous-locataires, récemment retournés chez eux, en France. Elle réalise également que sa meilleure amie, Brigitte, est partie sans laisser d’adresse et sans donner de nouvelles, comme il lui arrive parfois de le faire. Adèle lui envoie alors une série de courriels, qui restent sans réponse et dans lesquels elle lui décrit le train-train quotidien . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement