Accueil > Commentaires de lecture > Ficiton > ANTOINE DES GOMMIERS

Numéro 164

Lyonel Trouillot

ANTOINE DES GOMMIERS

Actes Sud, Arles, 2021
205 pages
34,95 $

Dans une entrevue accordée à Laure Adler sur les ondes de France Inter, l’auteur affirmait que 85 % de l’élite haïtienne avait quitté le pays.

Enseignant, écrivain, animateur d’ateliers littéraires, féru de justice et de musique, Lyonel Trouillot a quant à lui fait le choix de rester et de donner la parole aux plus démunis. Son dernier roman, Antoine des Gommiers, nous livre un vibrant chant d’amour porté par les déshérités de cette terre sans cesse malmenée.

« On est juste deux frères sans enjeux pour se chamailler », laisse tomber Ti-Tony, celui des deux qui porte l’histoire sur ses épaules, comme il porte son frère Franky lorsque la situation l’exige. Très tôt renvoyé de l’école, la grand-mère ne pouvant assumer les coûts pour instruire les deux garçons, il excellera dans celle de la rue où il apprend très jeune à survivre et à subvenir aux besoins . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 9 novembre 2021 à 10 h 50 | Mis à jour le 5 novembre 2021 à 10 h 55