Adolf Hitler

Laurence Rees

ADOLF HITLER

LA SÉDUCTION DU DIABLE

Trad. de l'anglais par Sylvie Taussig et Patrice Lucchini
Albin Michel, Paris, 2013
442 pages
34,95 $

La montée du nazisme dans l'Allemagne des années 1920 et l'emprise absolue que finira par exercer son chef sur la société allemande des années 1930 ont suscité des centaines d'ouvrages de toutes sortes. « C'est un phénomène qui donnera au monde à méditer pendant des siècles », rappelle à juste titre Laurence Rees au début de son ouvrage. L'historien anglais, par ailleurs producteur et réalisateur à la BBC, aborde la question hitlérienne non pas sous l'angle moral comme pourrait le suggérer le titre, mais sous l'angle du charisme politique tel que le définissait Max Weber, l'un des fondateurs de la sociologie moderne.

Pour Weber, « le chef charismatique doit posséder un fort élément ‘missionnaire’ […]. Il est plus proche d'une figure quasi religieuse que d'un homme d'État […]. Les partisans d'un tel chef […] poursuivent un but presque spirituel, de rédemption et de salut ». C'est l'originalité de . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 7 avril 2014 à 15 h 10 | Mis à jour le 4 juin 2015 à 9 h 55