« Anna Karénine » ou ma guerre froide

Ecrit par & déposé en vertu de Le livre jamais lu, Rubriques.

Chantale Tremblay

Je connais le premier des dix commandements du lecteur édictés par Daniel Pennac. Le droit de ne pas lire me paraît aller de soi, comme celui de ne pas apprécier Picasso ou de ne pas acheter de topinambours. Après tout, on peut bien utiliser son temps à sa guise. Cependant, je ne me pardonne pasLire

2013 : Les dix ans du Prix littéraire des collégiens

Ecrit par & déposé en vertu de Articles.

Des centaines d’étudiants, chaque année depuis dix ans, délibèrent puis votent pour leur œuvre de fiction préférée parmi une présélection de cinq titres. Pour la cuvée anniversaire 2013, des lecteurs de 56 collèges et cégeps devront choisir entre Qui de nous deux ?, récit autobiographique de Gilles Archambault, le dérangeant roman Et au pire, on seLire

À propos de ces livres qu’il faut lire

Ecrit par & déposé en vertu de Écrivains/Thématiques, Dossiers, Issac Asimov et les Imaginaires de la fin.

« AS-TU DÉJÀ LU ASIMOV ? » Combien de fois, pendant mon enfance, ai-je entendu mon grand-père formuler cette question ? À combien de reprises ai-je eu droit à « Asimov dit ceci… », « Asimov dit cela… » ? Si souvent que j’en suis venue à considérer l’auteur de science-fiction comme le petit frère que les parents obligent leur aînéLire

À Saint-Florent-le-Vieil, Julien Gracq toujours présent

Ecrit par & déposé en vertu de Articles.

Si l’œuvre de Julien Gracq n’a jamais connu le succès populaire de son contemporain angevin Hervé Bazin, dont il n’avait pas la présence médiatique, elle la précède dans la prestigieuse collection « La Pléiade ». Et, à Saint-Florent-le-Vieil, en Anjou, on entretient très soigneusement son souvenir. Chaque automne, depuis cinq ans, se tiennent les « Journées Julien Gracq »,Lire

Aimer, enseigner d’Yvon Rivard

Ecrit par & déposé en vertu de Articles.

Aimer, enseigner

Véritable plaidoyer en faveur de l’enseignement, Aimer, enseigner1 d’Yvon Rivard ne pouvait mieux s’inscrire dans la nouvelle collection « Liberté grande » de Boréal, et dans le débat sur l’enseignement qui a présentement cours au Québec – ou plutôt l’absence de débat véritable – où, à force de tordre les concepts comme on hisse lesLire

Alors Réjean Ducharme !

Ecrit par & déposé en vertu de Écrivains/Thématiques, Dossiers, Réjean Ducharme.

Couverture numéro 124

Alors que Borges s’enfonçait peu à peu dans la cécité, Ducharme s’est d’emblée soustrait à la vue. Né-cessité oblige si l’on veut demeurer à l’abri du tapage médiatique. Et être à l’affût. D’un son, d’un objet, d’une image. Longtemps, une seule fut jetée en pâture aux médias, qui le lui ont bien rendu, l’enfantôme tenant sonLire

André Major : Anecdotier, écrivain de moments et moraliste à rebours*

Ecrit par & déposé en vertu de Articles.

Prendre le large

Comme on pouvait s’y attendre, il n’y a pas de nette coupure entre les carnets qu’André Major a précédemment publiés en 2007, qui regroupaient notes et réflexions diverses prises au fil des jours entre 1993 et 1994 sous le titre de L’esprit vagabond, et ceux qui couvrent cette fois les années 1995 à 2000. Déjà, le titreLire

Anna de Noailles (1876-1933)

Ecrit par & déposé en vertu de Écrivains méconnus du XXe siècle, Rubriques.

Anna de Noailles

La vie d’Anna de Noailles ressemble à un conte de fées qui commencerait par « il était une fois… » C’est effectivement une princesse, d’ascendance roumaine par son père et turque par sa mère, qui vit le jour à Paris le 15 novembre 1876. Anna grandit dans un environnement très aisé où la culture et le savoirLire

Asimov : L’historien du futur, Le cycle de Fondation

Ecrit par & déposé en vertu de Écrivains/Thématiques, Dossiers, Issac Asimov et les Imaginaires de la fin.

En 1966, la World Science Fiction Convention a voulu décerner un prix Hugo spécial pour récompenser la « meilleure série de science-fictionou de fantasy de tous les temps ». Ce prix, qui n’a été remis qu’à cette seule occasion, a couronné la série Fondation, alors que beaucoup de gens à l’époque, y compris Asimov, prédisaient une victoire duLire

Asimov : L’homme qui savait compter

Ecrit par & déposé en vertu de Écrivains/Thématiques, Dossiers, Issac Asimov et les Imaginaires de la fin.

Isaac Asimov était l’homme des superlatifs. Quand on publie plus de 450 livres dans sa vie, on a un rapport à l’excès assez singulier. Disons que l’excès faisait partie de lui. Et l’écrivain n’hésitait pas à user de formules hyperboliques pour parler de lui-même et de son génie. Avec humour souvent, parce qu’il connaissait l’auto-ironie.Lire

Asimov en sol policier

Ecrit par & déposé en vertu de Écrivains/Thématiques, Dossiers, Issac Asimov et les Imaginaires de la fin.

Voici Isaac Asimov en territoire policier ou, plus précisément, en territoire d’énigmes. Dans chacune des soixante nouvelles du recueil Les Veufs Noirs1, ils seront six à scruter l’énigme que leur apporte un invité. Le Club des Veufs Noirs comprend, en effet, six mâles fiers de leur célibat plus ou moins barbelé : Avalon est avocat spécialiste desLire

Asimov et la fin de l’homme

Ecrit par & déposé en vertu de Écrivains/Thématiques, Dossiers, Issac Asimov et les Imaginaires de la fin.

Pascal pouvait encore écrire, à son époque, que l’homme se situe entre l’ange et la bête.

Depuis, s’il nous est toujours donné de nous comparer aux autres animaux, notamment à nos frères dans l’évolution que sont les singes, nous ne savons plus très bien, à tout le moins d’une connaissance qui puisse être certaine, si l’ange est toujours à nos côtés. Il semble plutôt que le robot a pris place dans l’espace laissé vacant par la disparition de ces gracieux messagers. Cette grande mutation de notre imaginaire comporte bien plus qu’un simple échange de ces figures d’altérité puisque le robot, comme l’illustre abondamment l’œuvre d’Asimov, représente non seulement une espérance, tout comme l’ange, mais aussi une menace, à la différence de ce dernier. Qui sait si le robot ne nous remplacera pas un jour au sommet de la longue chaîne des êtres, marquant ainsi le début de notre fin ?

Atiq Rahimi : Un regard distancié

Ecrit par & déposé en vertu de Articles.

Avec l’obtention du prix Goncourt en 2008 pour Syngué sabour, Pierre de patience, l’auteur franco-afghan Atiq Rahimi a fait une entrée fracassante dans les milieux littéraires mondiaux. Alors que l’écrivain, exilé en France depuis 1985, avait déjà publié trois textes en perse d’une grande qualité dans l’indifférence totale, son passage à la langue française devientLire

Charlotte Laurier : Les bons débarras trente ans plus tard (entrevue réalisée en 2011)

Ecrit par & déposé en vertu de Écrivains/Thématiques, Entrevues, Dossiers, Réjean Ducharme.

Charlotte Laurier Les bons débarras

MANON – (À sa mère.) Si tu m’aimes pas, si j’peux pas t’gagner, j’vas t’voler. Film-culte, Les bons débarras réunit dès sa genèse les ingrédients qui en assurent le succès. Comment en effet rater la cible lorsqu’un scénario de Réjean Ducharme est réalisé par Francis Mankiewicz1 et sa photographie confiée à Michel Brault2 ? Depuis sa sortie en 1980, l’histoire de jalousie,Lire

Cœurs supérieurs, Lac-Mégantic, le mardi 23 juillet 2013

Ecrit par & déposé en vertu de Articles, Textes de création.

Des photos. Beaucoup de photos. De jeunes hommes. Tous souriants. Tous confiants. Des cœurs. Beaucoup de cœurs. Des cœurs de papier de toutes les couleurs. Pour une communauté frappée par le plus grand malheur. Le malheur de voir ses enfants anéantis et les larmes des parents vaporisées par les flammes de l’enfer. Et des mots. BeaucoupLire

Colette Peignot, dite Laure (1903-1938)

Ecrit par & déposé en vertu de Écrivains méconnus du XXe siècle, Rubriques.

Laure portrait

Écrivaine française née à Meudon (Hauts-de-Seine) en 1903 et décédée de la tuberculose à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) en 1938, Colette Peignot a laissé une série d’écrits à la prose torturée et exaltée, dont Histoire d’une petite fille, cri de révolte contre les valeurs bourgeoises. Elle fut, à compter de 1934, la compagne de Georges Bataille, qui laLire

Comment vivre ? Une vie de Montaigne en une question et vingt tentatives de réponses de Sarah Bakewell

Ecrit par & déposé en vertu de Articles.

Montaigne

La relation de la biographe1 avec sa cible est d’emblée chaleureuse. Non pas complaisante jusqu’à l’aveuglement, mais marquée par le préjugé favorable. Comme Montaigne séduit la quasi-totalité des lecteurs, cet endossement discret passera presque inaperçu. Peut-être même faut-il s’en réjouir, tant l’hygiène mentale pratiquée et suggérée par Montaigne relève le plus souvent d’un solide bon sens.Lire

Connaissance de Gabrielle Roy

Ecrit par & déposé en vertu de Écrivains/Thématiques, Gabrielle Roy (2012), Dossiers.

La collection « Cahiers Gabrielle Roy » est publiée par les éditions du Boréal depuis maintenant quinze ans et son objectif est de « rassemble[r] des ouvrages consacrés à [l’écrivaine], textes inédits, études, commentaires critiques et autres documents susceptibles de mieux faire connaître et comprendre l’œuvre, l’art et la pensée de la romancière ». RetourLire

D’un biscuit à l’autre : 60 biscuits chinois / 60 Chinese cookies

Ecrit par & déposé en vertu de Articles.

60 biscuits chinois

En quelques traits, comme en quelques mots, les vérités les plus simples peuvent être esquissées, énoncées, traduites, et nous séduire par la finesse, justement, de leur simplicité. Et par leur humour. Le cycle de la vie est circulaire. Faut-il pour autant toujours tourner en rond ? Le premier segment aurait fort bien pu se retrouver cuit àLire