Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

William Atkins, journaliste et auteur britannique, décide d’entreprendre, après ce qui semble une rupture amoureuse, un périple qui le mènera aux quatre coins du monde, dans quelques-uns des grands déserts de la planète. Son essai, Dans l’infinité des déserts1, se lit comme le compte rendu de cette aventure.

On y trouve – comme il se doit – moult détails sur la nature de ces déserts, mais on y croise également de nombreuses figures qui ont hanté ces espaces au fil des siècles. L’auteur y parle aussi de ses rencontres avec les gens du cru et des conditions parfois difficiles de son voyage. Le tout parsemé de considérations philosophiques et de réflexions métaphysiques.

On croit comprendre, en lisant le premier chapitre consacré au désert du Quart Vide, que le périple d’Atkins est une quête spirituelle pour atteindre ce que les explorateurs polaires appellent le « p . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement