Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Fondée en 1971 par Célyne Fortin et René Bonenfant, la maison d’édition montréalaise le Noroît célèbre donc, cette année, ses 50 ans. Un demi-siècle d’une importante présence dans le milieu poétique d’ici : plus de 1000 titres à son catalogue et des centaines de poètes et d’artistes à la rencontre des lecteurs.

Une aventure éditoriale soulignée par la publication d’un « livre anniversaire », à mi-chemin entre l’anthologie et le portfolio d’artiste, intitulé : J’écris peuplier1. Ce livre, d’une facture exceptionnelle et dont le titre se veut un hommage à Célyne Fortin, est l’œuvre de la cinéaste et artiste acadienne Monique LeBlanc. Celle-ci a rédigé une longue introduction (sous la forme d’un synopsis de film) explicitant sa démarche, effectué le choix des poèmes, fait la conception et la mise en page et, surtout, elle nous donne à voir un . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement