Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Belle prise pour Albin Michel : Underground Railroad1, le sixième roman de Colson Whitehead (un auteur jusque-là publié en français chez Gallimard), cumule les récompenses. Il a remporté le prix Pulitzer 2017, le prix Arthur-C.-Clarke 2017 et le National Book Award 2016. Honneurs bien mérités : l’œuvre est éblouissante.

Underground Railroad est aussi le dernier livre lu par Barack Obama pendant qu’il occupait le Bureau ovale. Selon le 44e président américain, le roman de Whitehead « rappelle que la douleur d’avoir été esclave se transmet de génération en génération et il explique aussi comment elle peut changer les esprits et les cœurs2 ». L’œuvre de l’écrivain new-yorkais éveillera des résonances particulières à la lumière des tensions raciales et de la montée des groupes d’extrême droite qui défraient actuellement la chronique . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement