Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Pour beaucoup de cinéphiles, Rebecca (1940) reste l’un des meilleurs longs métrages d’Alfred Hitchcock et son premier classique tourné à Hollywood, après une longue carrière de deux décennies en Grande-Bretagne.

Paru en 1938, le roman avait été traduit une première fois en français en 1940. La rencontre entre le maître du suspense et Daphné du Maurier (1907-1989) n’était pas fortuite ; un an avant Rebecca, Hitchcock avait déjà porté à l’écran un autre roman de l’auteure, L’auberge de la Jamaïque (Jamaica Inn, en 1939), et il allait récidiver avec la nouvelle « Les oiseaux » (en 1963).

L’intrigue est simple : une jeune orpheline (jouée dans le film par Joan Fontaine) épouse un riche veuf anglais, Maxim de Winter (Laurence Olivier), et s’installe à Manderley . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement