Accueil > Articles > Le Noir et le Blanc : quelques nuances d’antiracisme

Pascal Bruckner, Robin DiAngelo, Ibram X. Kendi

Le Noir et le Blanc : quelques nuances d’antiracisme

George Floyd serait-il mort en vain ? Des événements récents indiquent que le temps semble vite avoir enterré son souvenir. Cet automne, Michel Zecler a été passé à tabac dans son studio parisien par des policiers ponctuant de « sale n**** ! » leurs salves de coups à son endroit. Au début du mois d’octobre, c’est le décès de Joyce Echaquan qui a choqué le Québec. Une vidéo virale montre l’Atikamekw de Manawan, mère de sept enfants, quelques minutes avant qu’elle ne meure à l’hôpital de Joliette. Les employées à son chevet, insensibles à son sort, la couvrent crûment d’injures qui reconduisent les préjugés les plus odieux envers les Autochtones.

Réclamant justice pour Joyce, des milliers de citoyens tiennent par la suite une vigile en mémoire de la victime. Ils en profitent aussi pour dénoncer le racisme systémique de la société québécoise. Alors que plusieurs se gargarisent, sans trop en . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 26 avril 2021 à 12 h 24 | Mis à jour le 1 mai 2021 à 10 h 47