Accueil > Articles > Dieue et Camille Paglia

Camille Paglia

Dieue et Camille Paglia

Impériale, l’iconoclaste écrivaine et critique sociale tient à la main une épée qui se transforme volontiers en lance-flammes.

Professant les « humanités » à l’Université des arts de Philadelphie, Camille Paglia place l’interdisciplinarité au cœur de son enseignement. Le recueil de textes proposés, Femmes libres, hommes libres. Sexe, genre, féminisme1, puise à même trente ans d’interventions sur la scène publique, de 1990 à 2018, ce qui nous permet d’apprécier l’évolution autant que l’intégrité de sa pensée. Paglia est étrangère à la modestie ; son tic autoréférentiel en porte témoignage. Aussi dit-elle : « […] ma présence flamboyante dans les médias », et révèle-t-elle une femme à la fois déroutante et captivante, dont les propos galvanisent. L’esprit fantasque et gouailleur braque ses projecteurs sur le champ des possibilités . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 28 décembre 2019 à 15 h 43 | Mis à jour le 4 avril 2020 à 15 h 45