Accueil > Articles > Foi et mauvaise foi

Asmaa Ibnouzahir

Foi et mauvaise foi

Chroniques d’une musulmane indignée d’Asmaa Ibnouzahir

Nul doute, Asmaa Ibnouzahir est une jeune femme infatigable, frondeuse et aventureuse. Arrivée au pays en 1994 de son Maroc natal, l’adolescente brillante se fraye un chemin à la force de son énergie vitale, puis occupe plusieurs emplois pour payer ses études universitaires.

Sous apparence de modernité

Amatrice aguerrie de water-polo et de taekwondo, elle rejoint la première équipe de football féminin de Montréal et nous donne à voir une fille bien de son temps qui a même fait profession de foi souverainiste. Musulmane par automatisme, elle participe à des missions humanitaires au Sénégal, au Niger, au Mali qui la guideront vers une intense réflexion spirituelle.

Les Chroniques d’une musulmane indignée1 ne sont pas tant des chroniques reliées à des faits historiques qu’un récit autobiographique dans lequel elle fait une démonstration en bonne et due forme de sa modernité pour nous mener, sans avoir l’air de . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 7 avril 2016 à 9 h 48 | Mis à jour le 7 avril 2016 à 15 h 04