Accueil > Articles > Tenaces racines du racisme
Aminata

Lawrence Hill

Tenaces racines du racisme

Aminata1 est un vaste roman qui décrit la fin du XVIIIe siècle et le début du XIXe. Son chemin de croix laisse une traînée sanglante en Afrique de l'Ouest, aux États-Unis, en Nouvelle-Écosse, en Sierra Leone et en Angleterre. Au cœur du récit, une fillette, Aminata, capturée par des vendeurs d'esclaves et monnayée au gré de propriétaires partageant, à défaut d'une même nationalité, une commune inhumanité.

Dès le départ, Lawrence Hill veille à bien équiper Aminata. La fillette maîtrise le bambara et le peul, elle apprend de sa mère l'art des accoucheuses et la connaissance des herbes, elle sait les vertus de la lecture. Là-dessus se greffent la fierté et la détermination que donne le culte de la liberté. Le bagage, qui comblerait une vie . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 17 mars 2014 à 13 h 25 | Mis à jour le 14 avril 2015 à 19 h 32