Accueil > Articles > Émancipation et décimation : Le VLB nouveau quitte les ornières nationalistes
Antiterre de BeaulieuVL

Victor-Lévy Beaulieu

Émancipation et décimation : Le VLB nouveau quitte les ornières nationalistes

Antiterre, tel est le titre du remarquable nouveau roman de Victor-Lévy Beaulieu. Avec Bibi, publié en 2009, Antiterre forme un diptyque qui vient clore, apparemment, les aventures d’Abel Beauchemin inaugurées il y a une quarantaine d’années avec Race de monde !

Il y a deux grandes périodes romanesques chez Beaulieu. La première va de Don Quichotte de la démanche (1974) aux trois volumes de Monsieur Melville (1978) en passant par N’évoque plus que le désenchantement de ta ténèbre, mon si pauvre Abel (1976). La seconde a été entamée par le monumental James Joyce, l’Irlande, le Québec, les mots, en 2006 (ouvrage qui est autant, sinon davantage, un roman qu’un essai et le chef-d’œuvre absolu de la littérature québ . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 17 mars 2014 à 12 h 05 | Mis à jour le 12 avril 2015 à 15 h 52