Accueil > Articles > Paul-Marie Lapointe : Le verbicruciste incendiaire

Paul-Marie Lapointe

Paul-Marie Lapointe : Le verbicruciste incendiaire

Seconde rétrospective poétique de Paul-Marie Lapointe, L'espace de vivre résume une vaste enquête sur l'art, le langage et le territoire mexicain. Entre les mots et les choses, est-il si nécessaire de choisir ?

En 1971, la rétrospective Le réel absolu de Paul-Marie Lapointe mettait en évidence l'ampleur et l'originalité d'une œuvre amorcée en 1948. En plus des désormais classiques Choix de poèmes et Pour les âmes, l'ouvrage offrait à un plus large public Le vierge incendié, premier recueil publié peu après Refus global chez Mithra-Mythe. Une déflagration surréaliste que Claude Gauvreau avait prestement portée aux nues, se faisant en quelque sorte le parrain de cet adolescent venu du Lac-Saint-Jean. Très espacés dans le temps, les recueils subséquents ouvriront un . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 22 février 2005 à 11 h 08 | Mis à jour le 14 avril 2015 à 12 h 15