Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Si le site de Troie a été occupé par une succession de villes désireuses de profiter, chacune en son temps, du même lieu stratégique, Saint-Pétersbourg peut aussi se targuer d'avoir porté plus d'un nom et connu plusieurs destins.

La ville doit cependant si peu d'avantages à son emplacement que son fondateur, Pierre le Grand, a été souvent accusé de l'avoir créée dans un accès de mégalomanie et à l'encontre de tout bon sens. Que Saint-Pétersbourg ait quand même rivalisé avec Moscou et se soit longtemps comportée en métropole culturelle de la Russie n'est que plus étonnant. Deux ouvrages récents de Solomon Volkov, dont le plus substantiel porte le titre ambitieux de Saint-Pétersbourg, Trois siècles de culture1, rendent hommage tantôt au milieu lui-même tantôt à l'un de ses plus illustres poètes, Conversations . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?