Accueil > Articles > Fernand Dumont, le dernier séminaire

Fernand Dumont

Fernand Dumont, le dernier séminaire

« Personne n'accéderait à la science en ne percevant, à chaque étape, que des ruptures par rapport à ce qu'il pensait auparavant. On n'entre dans le pays des idées scientifiques qu'à la condition d'y reconnaître des parentés avec les idées de sens commun que l'on quitte. Par après, on revient en arrière, pour vérifier les ruptures et sonder les soubassements du territoire nouveau où l'on s'est implanté ; une fois rendu à destination, on s'adonne à l'épistémologie. »
« La raison en quête de l'imaginaire », dans Imaginaire social et représentations collectives, Mélanges offerts à Jean-Claude Falardeau, sous la dir. de Fernand Dumont et Yves Martin, PUL, 1982, p. 53.

Le 7 décembre 1993, après quarante ans de carrière à l'Université Laval, Fernand Dumont dirigeait la dernière séance de son séminaire de sociologie. Pour la dizaine d'étudiants . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 6 janvier 2004 à 15 h 03 | Mis à jour le 29 janvier 2021 à 14 h 10