Accueil > Articles > L’impensable, l’inéffable…

André Brochu, Collectif, Roger Des Roches, Patrice Desbiens, Raôul Duguay, Jean-Pierre Gaudreau, Guy Marchamps, Claude Péloquin

L’impensable, l’inéffable…

Mais au retour – par je ne sais quelle alchimie – j'ai vu, j'ai touché l'impensable et le plus simple. Je ne dirai pas son secret ; le dirais-je qu'il ne subsisterait plus parmi nous. Et nous serions comme avant : une solitude à plusieurs.
Jacques Brault, L'admirable ne se manifeste.

Sommes-nous plusieurs ? Étions-nous un ? Qui pourrait répondre à de telles questions, fors celui et celle, poètes, qui énoncent l'amour, sonnent les cloches du réveil, de l'éveil, chaque fois qu'ils ouvrent la plume et la voix, même lorsque les surfaces et les plis de leur langue paraissent réverbérer la chaleur de l'aversion ?

Publics, ils demeurent toujours quelque peu retirés en leur demeure, tapis dans le mystère à œuvrer à partir de l'ombre. Autobiographique et engagée, formaliste et spirituelle, voire sacrée, intensément profane, archéologique et cosmique, enracinée et . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 24 novembre 2003 à 14 h 27 | Mis à jour le 13 avril 2015 à 11 h 12