Accueil > Articles > Sur les ruines de la dévotion, regards sur la poésie du Québec et d’ailleurs

Noël Arnaud, Marc Arseneau, Michel Blouin, Gilles Brenta, Paul Bélanger, Andrée Christensen, Normand de Bellefeuille, Louise de Gonzague Pelletier, Pierre DesRuisseaux, Jacques Flamand, Michel Forgues, Madeleine Gagnon, Robert Giroux, Alexis Lefrançois, Myriam Legault, Renaud Longchamps, J. R. Léveillé, Andrea Moorhead, Sylvie Nicolas, Ghislaine Pesant, Claude Pélieu, Fabienne Roitel, Jacques Thisdel, Élise Turcotte, Élisabeth Vonarburg

Sur les ruines de la dévotion, regards sur la poésie du Québec et d’ailleurs

Peut-être l'ultime façon d'associer le besoin du sacré et le désir de liberté, la poésie persiste en nous comme un registre désuet, dont l'absence d'objet n'a d'égal que le désir de présence qui la fonde. Par le biais d'une poignée de recueils publiés depuis un an, voici une tentative de tisser quelques fils entre des regards offerts.

À l'heure imprécise où les sectes se font de plus en plus nombreuses et agressives, entraînant souvent leurs fidèles dans une autodestruction aveugle, les aspirations spirituelles ont mauvaise presse. On ne saurait nier l'apport immense du scepticisme depuis Montaigne, mais cela n'empêche pas la question de la transcendance de conserver une pertinence agaçante, tout en demandant plus de délicatesse que jamais pour être abordée.

Soif d'étonnement, refus de l'univocité, le poème convoque cette question du sacré sans vouloir la résoudre. Mystère . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 28 août 2003 à 10 h 42 | Mis à jour le 14 avril 2015 à 15 h 21