Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Que le vampirisme fasse partie des thèmes qui exercent une fascination sur notre imaginaire, la littérature et le cinéma sont là pour en témoigner.

Nancy Kilpatrick, loin d'en profiter pour surfer sur les clichés et sur une mythologie aussi superficielle que largement répandue, propose en quatre bouquins de format substantiel un réexamen de cet univers. Tous et toutes ne s'éprendront pas pour autant de ce thème, mais l'intelligence de cette fresque qu'est Le pouvoir du sang1 mérite plus qu'un hochement de tête dédaigneux.

Une tradition

D'entrée de jeu, Nancy Kilpatrick fait le tri entre ce qui, dans le vampirisme, lui paraît pacotille et les plus marquantes lignes de force du mythe. Les croix, les chapelets d'ail et autres talismans passent par-dessus bord dès les premières pages. L'essentiel, en revanche, est clairement affirmé : le sang, la . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement