Accueil > Articles > Le commissaire et le détective : Lecture de deux biographies de Hegel

Georg Wilhelm Friedrich Hegel

Le commissaire et le détective : Lecture de deux biographies de Hegel

Georg Wilhelm Friedrich Hegel vécut à cheval sur deux siècles. Né à Stuttgart le 27 août 1770, il mourut présumément (?...?) du choléra à Berlin, capitale de la Prusse, le 14 novembre 1831.
Il connut donc, outre la Révolution française et la naissance puis la chute de l'Empire napoléonien, le traité de la Sainte-Alliance de 1815 (Autriche-Hongrie, Russie, Prusse) et les accords consécutifs de Carlsbad en 1820 – lesquels devaient mater pour un temps toute velléité de protestation face au régime politique et social européen issu de la Restauration (au moins jusqu'à la Révolution de 1848, en dépit des effervescentes Journées de juillet 1830).

Bien que des biographies importantes aient été publiées à ce jour en allemand (dont celle de Rosenkranz dès 1844), voici coup sur coup les deux tout premiers ouvrages1 du genre désormais disponibles en langue françoise. Nous avons lu ces mille . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 4 juin 2003 à 16 h 27 | Mis à jour le 13 avril 2015 à 18 h 59