Accueil > Articles > La poésie québécoise et franco-canadienne

Michel Camus, David Cantin, Roger Des Roches, Robert Dickson, Violaine Forest, Madeleine Gagnon, Benoît Jutras, Bertrand Laverdure, Gérald Leblanc, Renaud Longchamps, Karina Mancini, André Marceau, Marie-Hélène Montpetit, Jean-Yves Roy

La poésie québécoise et franco-canadienne

La poésie, art de l'enfance

La poésie québécoise et franco-canadienne frappe par la diversité de ses tactiques pour rajeunir le langage. Faisant montre d'un donquichottisme sur fond de détresse utopique, ses acteurs partagent la folie de ne pas mourir vivants.

D'est en ouest

Publiant parcimonieusement depuis 1978, Robert Dickson remportait l'an dernier le Prix du Gouverneur général pour Humains paysages en temps de paix relative1, son cinquième recueil de poésie. Si l'aspect graphique de ce livre ne paie pas de mine, on ne peut que constater la fraîcheur de son contenu alors que le Franco-Ontarien nous donne une leçon de simplicité qui n'est rien de moins que profonde. Avec une syntaxe marquée par les enjambements et un ton qui nous imprime une sourde dérive existentielle, ces textes rappellent d'emblée ceux de Michel Beaulieu. Suite de paysages où l'on . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 5 juin 2003 à 15 h 21 | Mis à jour le 5 avril 2015 à 15 h 40