Accueil > Articles > Gilbert Langevin ou l’ange de la noirceur lumineuse

Gilbert Langevin

Gilbert Langevin ou l’ange de la noirceur lumineuse

« Il faudrait se lancer par une fenêtre donnant sur un nouvel éden ».
 PoéVie

Décédé en 1995, Gilbert Langevin – qui a produit, comme poète et poète-parolier, une œuvre importante – a plus ou moins été boudé par la critique à cause, sans doute, de sa personnalité dérangeante, de sa marginalité. Ainsi aurait été plus ou moins occulté son projet d'écriture qui se voulait l'instauration même d'une poésie ancrée dans la vie, une « poévie ». C'est dire que l'écriture et la liberté étaient très liées dans l'œuvre.

On peut dès lors affirmer que la vie et l'œuvre de Gilbert Langevin portaient à un très haut niveau le sens critique et la révolte créatrice. L'écrivain n'a pas cessé d'élaborer une poésie de la fraternité dans l'aliénation et la dépossession, tant pour . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 5 juin 2003 à 10 h 30 | Mis à jour le 12 avril 2015 à 17 h 09