Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Avec O’Neill, Anne Legault nous donne une œuvre dramatique qui réfléchit sur l’acte de création littéraire ; précisément, sur cette singulière relation entre l’écrivain, ses personnages et les personnes réelles dont, bien souvent, il s’est inspiré. Instruite de sa propre expérience – elle s’est inspirée de sa famille dans sa première pièce – Anne Legault se projette et se livre derrière la figure géante d’Eugene O’Neill, le dramaturge américain nobélisé en 1936…

Cliquez ici pour lire la suite de cet article.

 

Enregistrement