Accueil > Anciennes rubriques > Idées à découdre > Quand la politique prime l’histoire ! (Jacques Grand’Maison)

Pierre Mouterde

Quand la politique prime l’histoire ! (Jacques Grand’Maison)

DÉBAT AVEC JACQUES GRAND'MAISON : L'HISTOIRE N'EST PAS RESTAURATION, ELLE EST DÉLIVRANCE !

L'esprit étend sa curiosité dans tous les sens et paraît prêt à de nombreuses formulations.
Pierre Vadeboncœur, La ligne du risque 

Temps de guerre et de néolibéralisme ! Pas de doute, il y a dans Questions interdites sur le Québec contemporain1, et dans Pourquoi sombrons-nous si souvent dans la démesure?, de Jacques Grand'Maison, une préoccupation soucieuse de se faire l'écho des « temps présents », de « réfléchir sur le sens de ce qui nous arrive », de comprendre la « nouvelle donne historique ». Et de le faire « non seulement en termes de démarche critique, mais aussi d'exploration d'issues possibles ». Avec cette sourde volonté de mieux comprendre pour agir plus justement !

Qui, au Québec, n'en a pas senti l'urgent . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 23 juin 2003 à 15 h 38 | Mis à jour le 29 avril 2015 à 15 h 51