Accueil > Actualités > Québec > Vivre ailleurs

François Charbonneau, François Charbonneau

Vivre ailleurs

Dans l’histoire de l’humanité, nombreux ont été les penseurs ou les écrivains qui ont dû choisir de quitter leur pays d’origine pour éviter d’être persécutés. Leurs textes qui parlent de cette expérience de déracinement sont riches d’enseignements. Dans L’exil et l’errance, Le travail de la pensée entre enracinement et cosmopolitisme (Liber), François Charbonneau et ses collaborateurs s’intéressent aux témoignages d’une vingtaine de ces exilés, dont Hannah Arendt, Emil Cioran, Marina Tsvetaeva.

Publié le 9 juin 2016 à 10 h 10 | Mis à jour le 31 mai 2016 à 12 h