Accueil > Actualités > Québec > Une planète en mal d’œstrogène

Une planète en mal d’œstrogène

À la suite des victoires du féminisme des années 1970, certaines personnes pensent que « la cause des femmes a été entendue, en Occident au moins, et que le combat contre les disparités, les injustices et autres violences systémiques est devenu obsolète ». Qu’en est-il alors des différents mouvements tels que #Moiaussi ?

Dans son essai Une planète en mal d’œstrogène. Femmes et hommes du 21e siècle, à paraître en mars prochain, notre collaboratrice Thérèse Lamartine explique pourquoi il serait faux de croire que « la guerre des sexes est terminée, et que nous, les femmes, l’avons gagnée ».

À ajouter à vos lectures lors du mois de la Journée internationale des femmes !

Préface de France Théoret.

Publié le 8 janvier 2020 à 19 h 28 | Mis à jour le 9 janvier 2020 à 12 h