Mutation

Après la mort de son mari à la fin des années 1960, une femme reprend progressivement goût à la vie, conquérant sa liberté sous l’œil critique des commères dans une petite ville irlandaise. Avec une écriture toute simple, Nora Webster (Robert Laffont) de Colm Tóibín décrit l’éveil de la sensibilité de son héroïne en prenant comme toile de fond le combat pour les droits civiques en Irlande du Nord.

Publié le 5 novembre 2016 à 6 h 00 | Mis à jour le 9 octobre 2016 à 15 h