Accueil > Actualités > Québec > Le tiers monde d’ici

Le tiers monde d’ici

Un écran immense. Trois comédiens. L’effet d’un dix-roues nous passant sur le corps.

Philippe Ducros, metteur en scène et auteur engagé, étale dans une prose tantôt poétique, tantôt statistique, l’intolérable violence subie par les Premières Nations du Québec. À travers ce qui ressemble plus à des témoignages qu’à des répliques, les comédiens exhument la brutalité de leur enfance, la désacralisation de leurs coutumes, la boucherie de leur peuple.

« On imagine le nord de notre pays comme un océan d’arbres… Mais c’est un immense chantier industriel jusqu’au 52e parallèle. Ne reste que terre écorchée, monoculture, saccage et pits de sable. La peau est à vif. »

Liant le corps au territoire, la pièce – crue, douloureuse, nécessaire – trace la route entre notre pays et notre tiers monde septentrional, entre le mépris de nos actes et la beauté de la résilience des habitants de la Côte-Nord. La cartomancie du territoire dissipe le brouillard entre leur réalité et nos mensonges, révélant une proximité honteuse et des questionnements devant lesquels nous ne pouvons plus fermer les yeux.

 Par Shana Paquette 

La cartomancie du territoire, une production de la compagnie théâtrale HÔTEL-MOTEL.
Au Théâtre Périscope, rue Crémazie à Québec, jusqu’au 8 février 2020.

Publié le 29 janvier 2020 à 22 h 02 | Mis à jour le 29 janvier 2020 à 22 h