Accueil > Actualités > Canada > L’AAOF se prononce sur l’affaire des 5 000 livres jeunesse écartés et destinés à être brûlés

L’AAOF se prononce sur l’affaire des 5 000 livres jeunesse écartés et destinés à être brûlés

« [P]our nous, auteurs et autrices de l’Ontario français, détruire l’objet de l’indignation, c’est tout simplement vouloir s’acheter au rabais une dignité factice, naïve, et oh combien éphémère. »

Lisez ici le communiqué émis aujourd’hui par l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français

Publié le 10 septembre 2021 à 14 h 27 | Mis à jour le 13 septembre 2021 à 11 h