Accueil > Actualités > Québec > La perte d’un « grand bonhomme »

La perte d’un « grand bonhomme »

Avec tristesse, l’équipe de Nuit blanche a appris le décès de Denis Charland, emporté par la COVID-19 le 14 février.

Artiste, enseignant et éditeur, celui qui a occupé le poste de directeur artistique de la revue Le Sabord pendant plus de 20 ans laisse dans le deuil, en plus de ses proches, l’ensemble de la communauté artistique et littéraire mauricienne. Passionné de création, profondément ouvert et humain, Denis Charland a joué un rôle fondamental dans le développement du milieu culturel en  Mauricie et par-delà. Il lègue à l’équipe du Sabord un riche héritage qu’elle se fera un plaisir de poursuivre, de chérir et d’honorer en sa mémoire.

Le Sabord

Lisez l’article du Nouvelliste de Trois-Rivières : « Décès de Denis Charland : ‘C’était un grand bonhomme’ »

Sincères condoléances aux proches de M. Charland. 

Publié le 18 février 2021 à 13 h 45 | Mis à jour le 18 février 2021 à 18 h