Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

À l’occasion du 8 mars, nous vous proposons un portrait de la romancière d’origine ukrainienne Irène Némirovsky, morte à Auschwitz en 1942. Elle n’avait pas 40 ans.

Lisez-le ici

« Irène Némirovsky, une œuvre interrompue » était paru sous la rubrique Écrivain(e) méconnu(e)s de Nuit blanche en 2001, soit trois ans avant qui l’on lui décerne de manière posthume le prix Renaudot.

Voir aussi : Némirovsky, Irène

 

Enregistrement