Accueil > Actualités > Étranger > Gary néerlandais

Gary néerlandais

C’est bien deux fois, et non une, qu’Arnon Grunberg a gagné le prix Anthon Wachter du meilleur premier roman en publiant en 2003 L’histoire de ma calvitie sous le pseudonyme de Mareck van der Jagt – après Les lundis bleus, paru en 1994. Du prolifique et talentueux écrivain, les éditions Héloïse d’Ormesson viennent de traduire la fable kafkaïenne L’homme sans maladie.

Publié le 6 octobre 2014 à 12 h 08 | Mis à jour le 6 octobre 2014 à 12 h