Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès, le 9 janvier dernier, de la sociologue Andrée Fortin, professeure émérite à l’Université Laval. Elle avait 68 ans.
Nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.
Collaboratrice de la première heure à Nuit blanche, elle a fait partie du comité de rédaction du magazine jusqu’en 2005.
Andrée Fortin a mené une carrière intellectuelle prolifique : elle a publié 18 livres, de nombreux articles scientifiques, chapitres de livres et rapports de recherches. Elle a en outre assumé les fonctions de rédactrice et de directrice de la revue Recherches sociographiques pendant une vingtaine d’années.

« Intellectuelle polyvalente et d’une rare productivité, la professeure Andrée Fortin s’est consacrée à l’étude et à l’analyse sociologique de la société québécoise sous tous ses angles, dans une perspective interdisciplinaire. Elle s’est notamment intéressée aux liens entre territoire, urbanisme, culture et identité, à l’étalement urbain ainsi qu’aux thèmes de la famille et du bénévolat*. »

En 2015, avec Jean-Philippe Warren, elle publiait Pratiques et discours de la contreculture au Québec (Septentrion). Lisez ici l’article « Québec ’70, terre d’utopies » portant sur cet ouvrage qui enrichit la compréhension d’une période à la fois bouillonnante et méconnue.
 
Source : https://www.ulaval.ca/notre-universite/prix-et-distinctions/emeritat/andree-fortin

Enregistrement