Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > LE MUET DE L’ANSE-AUX-BERNACHES

Alexandre Naple

LE MUET DE L’ANSE-AUX-BERNACHES

Marchand de feuilles, Montréal, 2016
299 pages
25,95 $

Les éditions Marchand de feuilles ont su encore une fois attirer le regard avec ce premier roman d’Alexandre Naple : la couverture, le format, les coins arrondis du livre en font un bel objet que l’on a envie de manipuler. De là à s’y plonger, il n’y a qu’un pas ; le suspense, le caractère inédit de l’histoire et la qualité de l’écriture font le reste, on est accroché. À ce jour, on sait peu de choses de l’auteur si ce n’est qu’il est né sur la Côte-Nord et qu’il vit à Calhoun au Tennessee, village de moins de cinq cents habitants.

Le muet de l’Anse-aux-Bernaches se conforme aux critères du roman d’aventures, dont quelques hasards et coïncidences qui frôlent l’invraisemblance. Mais le lecteur accepte la convention. Tout sera fait pour sauver le héros de l’enfer dans lequel il a été projeté après avoir ét . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 9 octobre 2016 à 20 h 16 | Mis à jour le 11 octobre 2016 à 11 h 38